Thaïlande (1) : Généralités sur la cuisine et conseils pour manger végétarien

Je commence ce dossier sur comment manger végétarien en Thaïlande avec un petit retour d'expérience sur la façon dont nous nous sommes débrouillés pour manger végétarien partout où nous sommes allés.

 

Les restaurants

La Thaïlande étant un pays très touristique, on trouve des endroits pour manger, presque à tous les coins de rue (tout du moins, si on ne s'éloigne pas des lieux plus ou moins fréquentés par les étrangers).

Tous les restaurants semblent proposer un plat complètement végétal, souvent des "fried vegetables" (poêlée de légumes) qu'il suffit d'agrémenter avec du riz pour avoir un bon plat complet.
Autre alternative, beaucoup de restaurants proposent également des "fried spring rolls". Ceux-ci n'ont rien à voir avec les rouleaux de printemps que nous connaissons en France, il n'y a pas de crevettes. Ils sont, à priori, toujours aux légumes ! La plupart du temps ils sont frits mais on en trouve des crus dans certains endroits.

 

Riz aux légumes

Légumes et tofu poêlés avec du riz, dans un petit restaurant à Paï

 

De nombreux restaurants proposent même une page entière de plats végétariens sur leur carte. Nous n'avons jamais eu d'impair, quand on demandait un plat végétarien, il l'était. Nous avons même eu l'impression que la plupart des personnes (qui parlent anglais) étaient sensibles à la différence végétarien/végétalien.

Si vous avez toutefois un doute sur cette question, il est toujours possible de demander son plat en ajoutant qu'on ne souhaite pas d'oeufs.

Nous avons croisé pas mal de restaurants entièrement végétariens voire vegan ! Un vrai bonheur ! À Bangkok il est presque impossible de rater les restaurants vegan dans le quartier hyper (je pèse mes mots) touristique de Kao San Road (au moment où nous y étions, des fly étaient distribués dans la rue pour faire connaitre des restaurants végétariens). Il est aussi très simple de trouver des restaurants végétariens/vegan dans Chiang Mai, un autre carrefour hyper touristique du nord de la Thaïlande.

 

Les marchés

Les Thaï se restaurent énormément sur les marchés où la cuisine de rue abonde. Ici, il est également facile de trouver des mets végétariens puisque l'on voit ce qui est préparé. De nombreux stands proposent des smoothies de fruits au choix. Les amateurs se régaleront !

Quelques exemples de ce que l'on peut trouver de végétalien sur les marchés : des fruits, des spring rolls, du maïs, des brochettes de pommes de terre, des noix de cajou / cacahuètes grillées... et quantité de friandises non identifiables à première vue, comme sur la photo suivante :

 

Stand végétarien marché Chiang Mai

Plats végétariens sur le marché du dimanche de Chiang Mai

 

Une mention spéciale pour le marché du dimanche à Chiang Mai où il y a plusieurs stands végé dans le coin restauration.

 

Points positifs

- Comme dit précédemment, la quasi totalité des restaurants proposent au moins un plat complètement végétal : les "fried vegetables". Et tous les restaurants proposent du riz (si vous êtes vraiment pris au dépourvu il y a donc une solution).

- Les Thaï ne consomment que très peu de produits laitiers, les préparations crémeuses sont à base de lait ou de crème de coco (il est toujours bon de se le faire confirmer quand même).

- Tout est préparé à la commande dans les restaurants, il est donc toujours possible d'arranger le contenu des plats avec les ingrédients que l'on souhaite (ou non) !

- La nourriture est largement sans risque, on peut donc consommer des salades, crudités et autres smoothies sans problème (même avec des glaçons, qui sont industriels et non tirés du robinet).

- Chaque année se déroule un festival végétarien (aux environs de septembre/octobre, lors du neuvième mois lunaire). Même si cette période ne se résume pas seulement à la nourriture, nul doute que manger sera encore plus simple (mais je n'y étais pas à cette période là et ne peux donc pas vous donner plus de détails).

 

Plantation de thé Chiang Rai

Plantations de thé, près de Chiang Rai

 

Précautions à prendre pour éviter les mauvaises surprises

- La sauce de poisson (fish sauce) est utilisée de manière universelle. Dans les endroits qui ne paraissent pas enclins à proposer naturellement des plats végétariens il faut absolument ajouter à votre commande que vous ne souhaitez pas de sauce de poisson. Sinon malheureusement, et même en demandant juste des légumes, il est fort probable que cette fameuse sauce entrera dans la composition du plat.

- La pâte de crevettes (shrimp paste) entre presque toujours dans la composition du curry thaï. Si vous voulez prendre un curry (tellement délicieux, il serait quand même dommage de passer à côté), assurez-vous bien qu'il n'en contient pas, demandez bien s'il est végétarien et s'il contient de la pâte de crevettes.

- Si le détail des ingrédients d'un plat n'est pas précisé sur une carte végétarienne, il faut alors bien demander qu'il n'y ai pas d'oeufs car nombre de plats en contiennent.

- Le maïs est cuit avec du beurre sur les marchés. Quand il est au cuit vapeur il vaut donc mieux l'éviter. Mais quand il est grillé à la demande, il suffit de le demander sans beurre.

- Hormis les chips, il est difficile de trouver, dans les supérettes, des encas rapides qui soient végétaliens (mention spéciale pour les chips d'algues qui sont à tomber !).

 

Une dernière astuce pour la route


Il exise un mot Thaï pour dire vegan : "jay" ou "jeh"
. Difficile d'expliquer comment il se prononce car, force est de reconnaitre, qu'on a eu du mal à se faire comprendre. Certains restaurants sont exclusivement jay, en lien avec une certaine pratique du bouddhisme. Ils sont rares (et souvent non touristiques et pas toujours signalés en anglais) mais on peut les reconnaitre car leur affichage est toujours jaune.

Si vous croisez un stand de nourriture avec des tables et une grande banderole jaune, il y a fort à parier que ce soit un lieu "jay" où vous ne trouverez que des plats vegan !

En revanche, il n'existe pas de mot pour dire végétarien, seul vegan a une correspondance en Thaï.

 

Mae Hong Son

Le lac et les temples de Mae Hong Son

 

Autres articles :

 

Commentaires  

 
Marie
0 # Marie 13-06-2015 11:59
Cette série est très intéressante!
Pour la photo des non-identifiés, à première vue ça ressemble à des roti (prononcer loti), du moins ceux qui ne sont pas verts. Ce sont des sortes de crêpes, servies avec une tonne de lait concentré et de sucre. Mon copain adore, moi je n'ai jamais goûté =)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
Patricia
0 # Patricia 14-06-2015 16:21
Oh merci j'aurai appris qqch aujourd'hui !
Par contre dans mes souvenirs c'était salé alors je ne suis pas sûre que mon mystère soit totalement élucidé...
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Copyright © Recettes-vegetales.com - Tous droits réservés